Henri Philippe Censier honorait ceux qui avaient résisté aux Prussiens en 1870

On ne sait pas grand chose sur la vie d’Henri Philippe Censier (1845-1911). Reste dans le cimetière du Nord une tombe surmontée d’une colonne sur laquelle le sculpteur Chavalliaud a réalisé un beau portrait.

Né le 13 juillet 1845 et mort le 12 décembre 1911 Henri Philippe Censier, teinturier à Reims, époux d’Angèle Coquillet s’est fait connaître comme président de l’association des militaires rémois qui avaient résisté aux Prussiens durant la guerre de 1870-1871.

Si vous avez de plus amples renseignements, je suis preneur.

A.M

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s