Florens-Louis Heidsieck fondateur de la célèbre marque de champagne

Surprise dans le cimetière du Nord. En passant devant une grande tombe en marbre gris très sobre et en excellent état j’ai eu la surprise en découvrant sous le large bandeau : « Famille Walbaum », nom très connu des vieux rémois, un autre nom pas moins célèbre dans le monde entier: Heidsieck.

En effet au dessus du nom de Ferdinand François Walbaum ( 1813 – 1883), de son épouse Frédérike Louise Luling (1821-1861) et de Johanne Marie Luning (1825-1889), on peut y lire celui de Florens Louis Heidsieck (1749-1828) fondateur en 1785 de la marque de Champagne Heidsieck &Co . Une marque suivie ensuite au grès des années, des sissions, des procès et des mariages des marques Heidsieck Monopole, Piper Heidsieck, Charles Heidsieck.

Florens Louis Heidsieck

Fils d’un pasteur luthérien, Florens Louis Heidsieck, né en 1749 en Westphalie (Allemagne) était venu en France pour y découvrir le négoce de la laine. Amour, hasard ou opportunité, il épousa en 1785 à Reims, Agathe Perthois, fille d’un négociant en drap de laine et de vins(décédée le 25 janvier 1812). Plutôt attiré par le commerce des vins de Champagne il mit son dynamisme à développer sa propre marque « Heidsieck & Co ».

Il fit déguster ses vins de Champagne à la reine Marie Antoinette en personne.

N’hésitant pas à parcourir l’Europe en calèche, il rencontra même en Lorraine la reine Marie-Antoinette pour y faire découvrir « une pinte » de son meilleur vin.

Demeurant à Reims, rue Albert Reville, il n’hésita pas à réunir chez lui des adeptes du culte réformé interdit à cette époque dans la ville. Epousant la nationalité française il fut aussi membre de la Garde municipale.

Son fils Henri Louis étant décédé à l’âge de cinq ans, son affaire fut dirigée à sa mort (1828) par trois de ses neveux: Auguste Delius, C. Heidsieck et Henri Louis Walbaum. C’est Ferdinand Walbaum père qui fut désigné comme seul et unique héritier testamentaire de Florens Louis Heidsieck son grand oncle. Des dissensions familiales aboutirent en 1834 à la dissolution de la société originelle « Heidsieck & Co ».

Si Auguste Delius s’orienta vers la banque, ses autres neveux poursuivirent l’activité de commerce des vins de champagne. Et c’est ainsi qu’apparurent d’autres marques familiales avec des durées de vie plus ou moins longues: « Walbaum-Heidsieck », « Heidsieck Monopole », Charles Heidseick », Charles Heidseick Henriot », Piper-Heidsieck etc. Une longue histoire qui demanderait des pages et des pages et un immense arbre généalogique tant il est difficile de s’y retrouver dans les multiples appellations données au précieux breuvage Heidsieck au cours du XIX ème et au début du XXème siècle . Mais c’est une autre histoire. ..

Au gré d’un procès qui dura plus d’un siècle, des alliances, des hyménées et des rachats, on y retrouve ainsi des noms bien connus dans la cité champenoise, notamment: Piper, Kunkelmann, de Suarez d’Aulan, Goulden, Henriot. Avec une mention particulière à Florens Walbaum qui fut le premier président du commerce des vins de Champagne de 1882 à 1893.

Sources: « Grandes marques et Maisons de Champagne par André Garcia; wikipedia; le courrier de la champagne.

Alain MOYAT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s