Fallait-il vraiment refaire comme ça le buste de Marie-Louise Godbert?

Il y a encore quelques années, lors des journées du patrimoine, le public avait l’habitude de s’arrêter longuement pour admirer dans le Canton 7 le superbe monument dessiné par Auguste Dufay avec des sculptures de Joseph Wart et surmonté par un marbre affichant un superbe buste représentant Marie-Louise Deverly, l’épouse de Rose Croix Godbert décédée douze ans après lui.

Aujourd’hui, force est de constater que la surprise et la déception sont immenses en voyant l’interprétation qu’en a fait une plasticienne rémoise par ailleurs très brillante. Rien à voir avec l’esprit du mausolée et de la sculpture originale réalisée par Emile Peynot dérobée dans les années 2000 (1)

Pour la petite histoire, il faut savoir que Rose Croix Godbert (1818- 1897)fut en quelque sorte un généreux self made man . En effet, commençant en bas de l’échelle comme apprenti tisseur il a su par son immense travail s’imposer comme l’un des plus grands manufacturiers textile rémois de son époque.

On rapporte que, sans doute gêné par son prénom (les Rose-Croix étaient en quelque sorte une secte qui prétendait posséder la sagesse (2) il préféra qu’on l’appelle toute sa vie Godbert Jeune. Conseiller municipal, censeur à la Banque de France, juge au tribunal de commerce, président de l’association des déchets, Godbert jeune « passa »dit-on « sa vie à faire du bien. » Dans le domaine sportif notamment en finançant une société de gymnastique réputée en France ainsi qu’un club de tir.

Par deux fois l’immeuble a failli être détruit. (photo la vie rémoise)

Homme de goût il se fit construire un superbe hôtel particulier Place Cérès qui faillit disparaître en 1972 victime de bâtisseurs sans scrupules qui voulaient édifier un immeuble de cinq étages à la place. Il fallut l’intervention de la volontaire Arlette Rémia, par ailleurs defendeur du Cimetière du Nord pour que le permis de démolir soit annulé. Une autre tentative avorta aussi quelques années plus tard.

Alain MOYAT

(1)C’est un point de vue personnel. Et vous, qu’en pensez-vous? Vous avez le droit de vous exprimer et de donner votre avis dans les commentaires)

(2) Confrérie de la rose croix, secte illuminée du commencement du XVIIe siècle, qui prétendait posséder la sagesse et la piété au suprême degré, forcer à son service les esprits et les démons, et procurer la prochaine instauration de toutes les choses de ce monde en un meilleur état (voy. NAUDÉ, Rose-croix, IV, 2).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s