Aux fondateurs de la de la communauté israélite

Si les communautés israélites d’Epernay ou de Châlons-en-Champagne ont leur cimetière spécifique, ce n’est pas le cas à Reims. Au cimetière du Nord, un carré leur a été toutefois réservé depuis 1787.

Ni fleurs, ni couronnes sur les tombes.

Prévu sur les plans dès l’ouverture du cimetière du Nord en 1787, mais jusqu’en 1883 (1), accessible seulement comme pour la communauté protestante par une entrée spécifique – l’entrée de la porte d’honneur était réservée aux catholiques!- le carré israélite a subi pas mal de modifications.
A l’époque au fond du cimetière, entouré de barrières en bois vétustes, il a été réaménagé au milieu des années 1970. Des petites allées en cailloux viennent aussi tout dernièrement de l’embellir.

De plus en ans les années 1970, à la suite de la reprise de plusieurs concessions israélites, les ossements exhumés ont été placés sous une stèle baptisée: « Aux fondateurs de la communauté israélite de Reims » (photo AM 2021)


Henri Ejnès, durant de nombreuses années responsable de l’association culturelle israélite de Reims nous a livré d’intéressantes informations.
Plus de cimetière spécifiqueRegroupés au début du XIIe siècle dans d la rue des Gieu (juifs), expulsés en 1306, puis regroupés vers 1355 dans la rue des Elus, les juifs résidant à Reims possédaient à l’époque un cimetière spécifique entre l’actuelle rue de Châlons et la rue de Cernay. Il a disparu.
Et depuis, contrairement à ceux d’Epernay ou de Châlons-en-Champagne, les juifs de la communauté israélite de Reims, officiellement née en 1875; n’ont jamais pu obtenir leur propre cimetière.
« Dans les années 1850-1870, certains avaient fait le forcing auprès du maire Edouard Werlé. Sans succès. Celui-ci aurait répondu: « Pourquoi être enterrés à part? Vous vivez parmi nous, vous mourez parmi nous, vous pouvez être enterrés avec nous. Vous êtes des citoyens comme les autres. »

C’est ainsi que, dans certains cimetières, on peut voir des tombes portant la croix de David, à côté de sépultures catholiques.
« Un problème s’est posé en 1975-1980 avec de nombreuses concessions qui ne pouvaient pas être renouvelées. La mairie nous a appelé pour savoir ce que l’on faisait des ossements exhumés. La communauté s’est réunie. On a décidé d’acheter un espace et tous les ossements ont été regroupés sous une stèle sur laquelle on peut lire: « Aux membres fondateurs de la communauté israélite ».
Deux plaques ont aussi été placées devant le monument: « A la mémoire de Mme Aron Wiener, 1899-1942, victime de la barbarie nazie, morte en déportation ».
Sur l’autre: « A la mémoire de Salomon Baumann et Marcelle, son épouse décédée à Auschwitz en 1943. » Finalement devant la synagogueAu lendemain de la Seconde guerre mondiale, au cours de laquelle leur communauté a payé un lourd tribut dans les camps de concentration, les juifs de Reims ont décidé d’édifier un monument « à la mémoire des leurs assassinés, victimes de la Shoah. »
« Quand nous avons décidé de faire un monument pour les 224 déportés de Reims, nous avons pensé à la construire au Cimetière du Nord » explique Henri Enjès. « Finalement, il s’est avéré plus pratique de l’édifier à proximité de la synagogue. »
Inauguré le 23 octobre 1949, ce monument « aux combattants, résistants, déportés victimes de la barbarie nazie », est encadrée par deux vasques dans lesquelles ont été mises de la terre et des cendres d’Auschwitz rapportées par un lieutenant juif américain.
A noter enfin, d’après M.Enjès que Reims serait la seule ville où, sur le monument de la Résistance, esplanade du colonel Bouchez, figure une plaque avec à côté le nom des déportés juifs.
(1) A partir de cette date, nouvelles acquisitions de terre pour le Cimetière du Nord. On mure la porte qui conduisait aux tombes israélites et protestantes et ne subsiste plus que le portail d’honneur selon le principe: « Après la mort, l’égalité commence. »

(Article écrit le août 1998)

Alain MOYAT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s