Aubin louis-hédouin de pons-ludon de malavois: un génial excentrique

Un farfelu personnage . L’original (notre photo de 1998)a été remplacé

Son monument était frappé de reprise. Il a heureusement été sauvegardé. A l’image de son buste, Aubin Louis-Hédouin de Pons-Ludon était un excentrique.
Sur l’obélisque de marbre blanc, posé sur un sous-bassement en pierre bleue de Givet, reposait son minuscule buste en bronze réalisé par le Rémois Jean Hubert Rêve. Il a été remplacé par une copie. C’était sans doute aucun le plus petit buste du cimetière du Nord. Par par crainte de vol, il a été purement et simplement enlevé pour être remisé.

Une copie en ciment a remplacé le joli bronze fait par le Rémois Jean Hubert Rêve. (photo AM 2021)

Une dernière fois pourtant, Aubin Louis de Pons-Ludon de Malavois (1783-1866) semblait faire la nique aux Rémois qu’il n’a pas manqué d’égratigner tout au long de sa vie, mais qui finalement le lui auraient bien rendu en boudant la souscription offerte à sa mémoire. « Espèce de Diogène,polémiste, original et excentrique, expert dans la vente de livres, expert à ses heures, libraire de la rue de Saint-Hilaire », le personnage aux cheveux longs était on ne
peut plus singulier. L’hérédité sans doute! Son père Joseph-Antoine, conseiller du roi, allié aux Colbert, n’avait-il pas été plusieurs fois condamné pour injures contre des représentants du pouvoir et incarcéré au fort de Ham?

Quel look!

Célibataire, Aubin Louis de Pons-Ludon formé à l’école de Brienne (Aube)grâce au ministre Servan étudie surtout les langues étrangères, l’histoire et la géographie. Doué d’un « style brillant, coloré et énergique. Poète sauvage et original », le personnage fort amateur de livres donne aussi des leçons particulières. A Reims il ne passe pas inaperçu avec sa redingote vert olive, ses guêtres jaunes, ses bas bleus, ses cheveux longs et ses « vastes souliers lacés ».
A cette insolite tenue il ajoute deux objets qui ne le quittent semble t-il jamais: un gros gourdin et un panier rempli de livres et de … viande!
De plus: « il regardait les visiteurs avec une loupe enchâssée dans oeil droit. »
Personnage entier, n’a t-on pas dit qu’au moment de son service militaire qu’il effectuait dans la Garde Nationale, il se rendait sur le rempart portant un shako et un glaive, à l’Antique!
Politiquement, le solitaire n’hésita pas à prendre la défense de Napoléon dans une brochure intitulée: « Rédacteur de travaux scientifiques et littéraires, il côtoya le grand géographe Maltebrun. Géographe fort qualifié lui aussi il édita tout spécialement un livre en réponse à l’ouvrage d’un « soi-disant géographe »M.Lefèvre?
Il le lui aurait dédicacé en ces termes: « Monsieur, connaissant le zèle qui vous anime pour l’instruction de la Jeunesse, j’ai cru bon devoir vous rendre un grand service en relevant une centaine de fautes qui déparent votre ouvrage. Puisiez-vous éprouver autant de plaisir en lisant cet errata, que j’en ai eu à le composer(…)Au reste M.Lefèvre est digne d’envie. Il est beau, jeune, grand, aimable, humaniste, helléniste, musicien etc…Moi je suis myope, vieux, laid, mal tourné, cynique, bédouin, mais un peu érudit. » On imagine la tête du dit Lefèvre!
Cette sépulture comme beaucoup d’autres avait été frappée par une procédure de reprise voilà plus de vingt ans.
Elle fut sauvée par l’action menée par Arlette Rémia.

Pour l’heure il ne reste qu’une obélisque orpheline. Jusqu’à quand?

Alain MOYAT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s